L’air vivifiant de Marseille

Les choses sérieuses reprennent : Le Curling Club de Lyon ouvre généralement la saison sur la glace marseillaise. Cette 5ème édition de la Massilia Curling Cup a réuni 18 équipes dont deux suisses. Pour l’équipe lyonnaise, qui n’a poussé aucune pierre depuis 4 mois, c’est l’inconnu.

Massilia Curling CupAprès un début difficile contre Marseille 1, une équipe qui nous était supérieure, nous avons eu la chance de rencontrer 2 teams à notre portée : les féminines de Nice qui débutent et les Contamines-Vigny dont certains joueurs sont en fauteuil. 2 victoires et une défaite, et une jolie 4ème place en fin de journée : on a connu des débuts bien pires…

Le lendemain, nouvelle victoire face à Nice 1, suivi d’une tôle magistrale face à Valence-Gingers, sans qu’il n’y ait rien à dire ni à faire. Les valentinois ont énormément progressé et ils sont à fond dans leur sport pour atteindre le haut niveau français.

Au final, on a gagné les 3 matchs que l’on devait gagner contre des équipes moins fortes sur le papier, et on a perdu logiquement contre les équipes plus fortes dans un tournoi de bonne facture remporté par Genève-Lully, suivi par les Contamines-Roselette et Valence-Gingers de l’ami Paul. Sur une glace moyenne qui givrait pas mal, on fait encore trop de fautes pour mieux figurer, mais on a aussi réalisé quelques jolis coups qui font plaisir. Pas d’exploit donc mais un tirage plutôt favorable qui nous permet, en tenant notre rang, de finir 6ème dans un mouchoir avec Les Contamines-Optraken 5ème et Saint-Gervais 7ème. Sur 18 !

De quoi afficher un petit sourire plein de fraîcheur avant d’affronter notre Everest le 10 octobre prochain à Valence pour la Coupe de France. Et comme l’air du sud nous fait du bien…

Résultats détaillés (en italien… mais compréhensibles 😉 ).