Exercice d’analyse

A Sta Vanger en Norvège, les locaux, vice-champions olympiques, étaient favoris, mais des petits suisses leur ont volé la vedette en reportant 8-6 le championnat d’Europe masculin de curling fin novembre 2013.

La Suisse championne d'Europe 2013Victorieux au round-robin de la France, la République Tchèque, l’Ecosse, la Lettonie, la Russie et le Danemark, mais défaits par la Finlande et la Norvège, les curleurs suisses se sont ensuite hissés en finale au bénéfice d’une victoire contre le Danemark.

La France qui a lancé une nouvelle équipe rajeunie issue de Saint-Gervais, n’a gagné qu’un match, mais contre la Finlande. Pour Frédéric Buttoudin, Rodolphe Vincent, Guillaume Vincent et Joffrey Vincent, le baptême du feu fut des plus difficile. En 9ème position, elle est reclassée dans le groupe B européen.

L’épreuve Dames a été remportée par la Suède qui a disposé de l’Ecosse 10 à 5. Les suissesses sont 3ème.

 

Pour découvrir ou re-découvrir ce sport, nous vous proposons une analyse du tournant de la finale Hommes (dont le «pierre par pierre» complet est à revivre ici) lors du 8ème end d’une partie qui se joue en 10.

Situation au début du 8ème end
Le score est alors de 4-4 après 3 ends sans scorer. Jusque là, très peu d’erreurs ont été commises. Les 2 équipes sont très proches et se neutralisent. Ce 8ème end est évidemment décisif ou la moindre erreur se paiera cash.

La Norvège avec les pierres jaunes, a le marteau. Il s’agit de marquer au moins 2 points ou refaire un end nul pour conserver l’avantage de la dernière pierre en gardant toujours libre l’accès par le milieu de la maison.
Pour La Suisse, avec les pierres rouge, sa situation est la moins confortable des deux. Il faut dans un premier temps poser des pierres devant la maison, et fermer l’accès au milieu.

Le end détaillé
Placer la souris sur le numéro de la pierre pour avoir l’analyse du coup.

ecc2013

 
Si cela vous a plu, n’hésitez pas à nous le dire…